Observation de la lune au Sénégal : Imam KANTÉ propose…

Observation de la lune au Sénégal : Imam KANTÉ propose…
24/04/23 Moro

C’est connu, nous sommes pour la validation de l’observation à l’œil nu du nouveau croissant de lune par les données astronomiques. Mais pour les gens qui veulent juste comprendre, nous tenons à dire que cette position ne vient pas de nulle part.

En effet, déjà au 15e siècle, le grand faqih Taqyud dîn as soubki, une référence à son époque, était pour le rejet de tout témoignage oculaire (une personne qui dit avoir vu le nouveau croissant de lune de ses propres yeux) en contradiction avec des données astronomiques bien établies. Il est allé jusqu’à écrire aux Cadis de son époque pour insister sur cela et leur demander de rester vigilant.

Tout le monde sera d’accord sur ceci que depuis le 15e siècle, le calcul astronomique est devenu beaucoup plus précis et fiable sauf ceux qui n’en savent rien et ne veulent même pas savoir alors que le Coran dit que Dieu a fait que nous puissions calculer le temps à travers les mouvements du soleil et de la lune. (Sourate 10, verset 5). Ce serait bien et c’est très attendu que ces gens nous donnent leur compréhension de ce verset.

Depuis le colloque organisé en Egypte en 1966, et à nos jours, nombre de oulémas sont pour la position qui dit qu’il ne faut pas accepter un témoignage oculaire qui contredit les données astronomiques.

C’est celle du grand érudit mauritanien par exemple, Deudoo et de Youssouf Al qaradawi. C’est aussi ce qui est ressorti des résolutions de plusieurs rencontres entre oulémas de la charia et astronomes.

Qu’est-ce qui vient de se passer?

Pour ce qui est de la fin de ce mois de Ramadan, les données astronomiques donnent que le nouveau croissant de lune ne sera pas visible à l’œil nu  suite à la conjonction du jeudi 20 avril 2023. Des individus disent l’avoir vu de leurs propres yeux. Alors, étant donné qu’il y a contradiction entre deux informations, une du calcul et une autre de l’œil nu, venant toutes deux de musulmans, il faut bien chercher à trouver ce qui pose problème que ce soit du côté du calcul ou de l’observation à l’oeil nu. Et c’est dans ce cadre que nous avons demandé des contacts et des photos en précisant, le cas échéant.

Et si on oubliait un peu la petite personne de imam Makhtar Kanté pour se concentrer sur les arguments ! (Gnou yabbima touti rek).

Il faut noter au passage que certains ont le bon plaisir de dire qu’il y a des marges d’erreur avec le calcul sans dire la même chose pour l’observation oculaire qui en a plus d’ailleurs ni pour les horaires perpétuels de prière. Si un musulman quelque intègre soit-il dit qu’il est l’heure heure de timis alors que nos montres affichent 13 heures, devons-nous prier sous prétexte que nous devons lui faire confiance ! C’est ce genre d’anecdote que donnait le défunt cheikh Ousmane Mbow à ce sujet.

Donc, il ne fait pas sens de se complaire dans la position « les musulmans doivent se faire confiance». On peut même se demander si ceux qui le disent y croient vu qu’il ne font confiance qu’à la partie qui dit que le nouveau croissant de lune a été vu à l’oeil nu.

A noter aussi que 25 astronomes des pays arabes viennent de publier une lettre (c’est sur le site «icoproject») pour remette en cause l’information venant de l’Arabie saoudite selon laquelle le nouveau croissant y a été vu. Et même si c’était avéré, il faut préciser que c’est avec l’aide de puissants instruments astronomiques et pas du tout à l’oeil nu. Le problème et c’en est un grand est que la plupart de ceux qui s’agitent jusqu’à utiliser des mots discourtois voire insultants malgré qu’ils disent « jullit yi dagnoo wara wooloonte» ne donnent ni des arguments découlant d’un raisonnement basé sur le fiqh ni sur l’astronomie et entre les deux il n’y a de la place que pour l’ignorance agressive en plus ou pour des rivalités et positionnements desquels il faut se méfier.

Force est alors de reconnaître que c’est tout sauf le savoir qui est en train de triompher au détriment de ce que l’islam enseigne en la matière. Je fais partie bien sûr des musulmans qui luttent de toutes leurs forces contre cette tendance à faire de l’islam une religion à la marge de l’histoire contemporaine et de la science. Quoi de plus étonnant que de voir des musulmans se réjouir de «miracles scientifiques du Coran» ou que la science occidentale vient du Coran et puis venir nous dire sans gêne que le calcul astronomique n’est pas fiable où l’est moins que l’observation à l’oeil nu.

Pour finir ce post, disons que ce serait pas mal d’avoir un débat en bonne et due forme sur ce sujet et sur le cas Sénégal. Je suis partant bien sûr.

A Allah SWT nous demandons de nous guider vers la meilleure position sur le sujet des mois musulmans.

 

Partager sur les réseaux sociaux
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
1
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x